Ces jours-ci, tout le monde semble parler des ampoules fluocompactes comme étant une bonne façon de réduire notre consommation d’énergie. Elles durent beaucoup plus longtemps que les ampoules à incandescence et consomment jusqu’à 75% moins d’énergie car elles ont été conçues pour ne pas produire de chaleur, comme les ampoules traditionnelles. Cependant, les ampoules fluocompactes contiennent une petite quantité de mercure : environ 5 milligrammes (tandis que la pile d’une montre peut contenir jusqu’à 25 milligrammes).

Quand elles arrivent en fin de vie, il est préférable d’aller les déposer chez les organismes qui, comme l’Éco-centre, assurent la gestion écologique des résidus domestiques dangereux (RDD). Afin de vous rendre jusqu’au bout de votre acte consciencieux, veuillez ne pas les jeter aux vidages! (IKEA accepte également ces ampoules).

Même en petite quantité, le mercure des ampoules fluocompactes peut être recyclé. Une entreprise locale assure leur collecte pour récupérer le mercure et en faire de la peinture. sans cette collecte, cette entreprise aurait à acheter du mercure pour produire sa peinture, il s’agit donc d’un bon exemple de récupération d’une substance qui ne devrait pas se retrouver au dépotoir. Pour plus de renseignements sur le programme, consulter le site http://www.recycfluo.ca.

Veuillez noter que s’il vous arrive de casser une ampoule fluocompacte, il y a quelques précautions à prendre afin d’éviter le contact avec le mercure qui se retrouve dans l’ampoule :
1. Ouvrir la fenêtre afin de ventiler la pièce
2. Quitter la pièce pendant environ 20 minutes
3. Une fois de retour dans la pièce, ramasser le dégât avec un essuie-tout et des gants protecteurs
4. Placer les morceaux cassés, l’essuie-tout et les gants dans un sac qui se scelle
5. Emmener le sac à l’Éco-centre afin d’assurer sa gestion écologique

Nikki Schiebel