Bien que la plupart des résidents de NDG sont équipés de bacs pour les résidus alimentaires depuis des années, certains résidents ne participent toujours pas à la collecte. Ils peuvent être intimidés par l’idée de trier leurs restes de nourriture. La vérité est que la collecte des déchets alimentaires ne change que le bac utilisé pour éliminer ces déchets – pas les déchets eux-mêmes. En d’autres termes, tous les restes de nourriture et les morceaux de papiers souillés se trouvaient encore sur le trottoir avant le lancement du programme; ils étaient juste dans des sacs à ordures au lieu d’un bac brun.
Je réside dans un immeuble de plus de 9 logements, il n’y a donc pas de programme de collecte des résidus alimentaires. Je vois tous les problèmes dont se plaignent les résidents, sauf que dans mon immeuble, les mauvaises odeurs, les asticots et les jus de déchets sont dans les poubelles. Si vous ne faites pas un petit effort, tout conteneur utilisé sera confronté aux mêmes problèmes.
Il y a plusieurs avantages à détourner vos résidus alimentaires des déchets avec le programme de collecte des résidus alimentaires:
1. Vous pouvez congeler vos restes de déchets alimentaires. La plupart d’entre nous n’ont qu’une petite quantité de résidus alimentaires à sortir chaque semaine, et ainsi les petits seaux beiges distribués par l’arrondissement peuvent facilement entrer dans un congélateur. Lorsque vous congelez vos déchets alimentaires, il n’y a pas d’odeurs, pas de mouches et pas de jus de déchets.
Voici quelques conseils pour réduire les odeurs lors de la collecte des déchets alimentaires :
1. Fermez bien votre poubelle. L’arrondissement de CDN-NDG a fourni à tous les ménages participants un seau de cuisine désigné pour les restes de nourriture. Gardez le couvercle bien fermé en tout temps pour éviter les odeurs et les insectes nuisibles comme les mouches des fruits;
2. Utilisez des sacs dédiés au compost. Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’utiliser des sacs, l’utilisation de sacs compostables parfumés réduira les odeurs. Vous pouvez également emballer vos aliments dans un journal, ce qui devrait également réduire l’odeur;
3. Congelez les résidus. Lorsque les résidus sont gelés, ils ne sentent rien. Si vous ne pouvez pas ranger tous vos résidus alimentaires dans le congélateur, gelez la viande et les restes de produits laitiers, car ils sont souvent les plus odorants;
4. Saupoudrez votre bac de bicarbonate. Si votre seau de cuisine ou votre bac brun a une odeur, nettoyez-le souvent et saupoudrez un peu de bicarbonate de soude à l’intérieur pour neutraliser l’odeur;
5. Soyez futé en matière de stockage. Rangez votre bac brun dans un endroit frais et sec, hors de la lumière directe du soleil. Assurez-vous que le couvercle soit verrouillé et vous ne devriez pas avoir de problèmes avec les mouches, les rongeurs et autres animaux.
6. Gardez-le propre. Rincez votre bac brun avec de l’eau chaude et un détergent biodégradable après chaque utilisation pour dissuader les insectes et neutraliser les odeurs;
7. Traitez le couvercle. Si vous remarquez des mouches ou d’autres créatures autour de votre compost, enduisez-les de Vicks Vap-O-Rub®, de WD-40, de citronnelle, d’huile essentielle d’arbre à thé (qui sont des insectifuges naturels) ou ajoutez des boules à mites (pour dissuader les rongeurs et autres animaux);
8. Mettez-le au trottoir. Bien que cela puisse sembler une bonne idée d’attendre que votre bac brun soit plein avant de le mettre au trottoir, cela peut donner aux insectes et aux autres ravageurs plus de temps pour se reproduire. Placez votre bac sur le trottoir pour chaque collecte, même s’il n’est pas plein.

Tips for Composting Curbside Without Smells, Flies or Pests

Par Nikki Schiebel