Les bacs bruns sont devenus omniprésent à NDG et, grâce aux citoyens, on peut maintenant détourner les tonnes de matières organiques des sites d’enfouissement.

Même si nous savons que le compostage est une activité écologique, nous ne sommes pas toujours certains de ce qu’il advient de nos matières organiques après la collecte. Le programme des déchets alimentaires à Montréal est en transition.

Normalement, les résidus alimentaires sont transportés par camion vers des champs à l’extérieur de la ville, où ils se décomposent naturellement et deviennent de l’engrais pour les fermes.

Cependant, une nouvelle usine de compostage sera construite en 2021 dans l’arrondissement de Saint-Laurent, ce qui nous permettra de faire le compostage dans la ville.

Cela réduira les émissions des gaz à effets de serre, étant donné la réduction du nombre de kilomètres parcourus par les camions de compostage. Ce qui est encore plus passionnant, c’est la future construction d’une usine de bio méthanisation dans l’est de Montréal. La bio méthanisation est une méthode de compostage qui récupère l’énergie produite par les matériaux en décomposition.

Les matières organiques se décomposent en présence d’oxygène (conditions aérobiques) ou sans oxygène (conditions anaérobiques).

Le compostage dans les champs est normalement aérobique, mais la bio méthanisation utilise les méthodes anaérobiques. La décomposition des résidus alimentaires dans les chambres contrôlées à niveau faible d’oxygène se déroule rapidement, soit en 2 à 6 semaines.

Le résultat est la production de méthane et de gaz carbonique (les méthodes aérobies ne produisent que du gaz carbonique).

Ces gaz naturels sont récupérés et nettoyés pour être utilisés comme carburants, au lieu d’être dispersés dans l’atmosphère !

Avec l’élimination graduelle des énergies fossiles, le biogaz produit par le compostage sera une ressource importante de carburant pour les véhicules qui ne sont pas facilement électrifiés, comme les gros camions. Il pourra aussi être utile pour le chauffage. Comme les biogaz peuvent être vendus, la bio méthanisation peut même générer des bénéfices financiers pour la Ville !

De plus, aux deux nouvelles usines de compostage, on ajoutera éventuellement trois autres usines, dont une de bio méthanisation située à Lasalle. C’est une bonne nouvelle pour les entreprises et les citoyens qui habitent dans les appartements de huit unités et plus parce qu’augmenter les infrastructures pour le compost à Montréal permettra la collecte des résidus alimentaires pour ces bâtiments!

Tout cela débutera vers 2021. Mais si vous pouvez participer à la collecte, il n’y a pas de meilleur moment pour commencer que dès maintenant!

– Allison Lalla (étudiante d’été)