Les matières organiques peuvent être ajoutées à votre compostière pendant tout l’hiver, mais à cause des températures froides, le processus de décomposition sera grandement ralenti voir même arrêté. Dès que la température commencera à se réchauffer, le travail reprendra de plus bel.

Saviez-vous?
Les températures froides de l’hiver peuvent en réalité être profitables au processus de compostage : la congélation brise les fibres des matières organiques et rend ainsi la décomposition plus facile une fois le dégel complété.
Emplacement! Emplacement!
Au cours de l’hiver, votre compostière devrait être placée là où :
• il y a un bon écoulement d’eau;
• elle peut être directement sur le sol;
• il y a un bon ensoleillement;
• c’est accessible lorsqu’il y aura de la neige

Des étapes rapides et faciles pour composter en hiver!

1) À l’automne récoltez tout le compost mûr possible – afin de vous assurer d’avoir assez d’espace pour accueillir les matières qui s’accumuleront tout au long de l’hiver.
2) Entreposez quelques feuilles pour mélanger avec votre matière organique, ce qui vous permettra de maintenir un équilibre carbone / azote approprié. En déchiquetant les feuilles avant de les ajouter à la compostière, vous accélérerez le travail de décomposition.
3) Vous pouvez réduire le nombre de voyages à votre compostière en conservant vos matières organiques dans un contenant sous le lavabo. Couvrir le tout avec une couche de marc de café, de terre ou de sable, afin d’atténuer les odeurs et d’éviter la prolifération de mouches à fruits.
Le Compostage à Notre-Dame-de-Grâce:

Notre-Dame-de-Grâce est un territoire où il est aisé de promouvoir le compostage domestique, puisqu’un grand nombre de résidences possèdent une cour-arrière. L’Éco-quartier NDG fait aussi la promotion du vermicompostage (non mentionné dans le programme de l’Éco-quartier) pour les résidents qui n’ont pas assez de place pour composter à l’extérieur, ou encore qui désirent avoir une seconde option de compostage pour l’hiver.