Au fil des ans, un grand nombre d’étudiants en langues ont participé à une myriade d’activités de bénévolat pour notre éco-quartier. Ils ont ainsi eu l’occasion de devenir des éco-nettoyeurs, d’organiser des kiosques, de faire la promotion du recyclage en faisant du porte-à-porte, de rédiger des articles pour notre blogue et la liste continue!

Pour ces étudiants, cela devient une occasion d’apprendre du nouveau vocabulaire tout en accomplissant des tâches qu’ils n’avaient jamais faites jusqu’ici. Ce type d’expérience me remémore des souvenirs. Quand j’ai commencé mon travail à l’éco-quartier, je me suis vite rendue compte qu’étant donné que j’avais fait mes études en anglais, je ne connaissais pas tous les termes français pour les concepts écologiques que j’avais étudiés. Au début, j’avais tendance à faire une traduction littérale de certains termes pour essayer de m’en sortir, mais voyant que les personnes francophones auxquelles je m’adressais ne semblaient pas comprendre, j’en suis venue à développer une liste de termes exacts que je partage maintenant avec tous les nouveaux employés et les bénévoles. Qu’ils soient anglophones ou francophones, la liste est utile à tous!

Ces étudiants nous aident à accomplir beaucoup plus que ce que nous pourrions faire sans eux, ce qui devient un avantage évident pour l’éco-quartier NDG. Lorsqu’ils nous accompagnent dans nos activités, ils prennent des photos pour nos archives, ils informent les résidents au sujet du recyclage ou ils aident un enfant dans une activité d’éco-artisanat lorsque nous sommes occupés avec un autre enfant par exemples.

Pour ce qui est du personnel de l’éco-quartier NDG, ces occasions nous permettent de rencontrer des gens de partout dans le monde!

Par Nikki Schiebel