Il y a quelques années, les Canadiennes et Canadiens ont été choqués de voir de nouvelles images de conteneurs remplis de matières recyclables souillées et d’ordures provenant du territoire canadien, en Asie. Marre des matériaux de mauvaise qualité que nous leur expédions, la Chine refuse désormais les matières recyclables en provenance du Canada. Je pense que c’est formidable qu’ils refusent nos produits recyclables, car il est temps que nous apprenions à recycler correctement et que nous ne nous attendions pas à ce que d’autres pays acceptent nos déchets.

En faisant du porte-à porte et en inspectant les bacs de recyclage, j’ai observé tellement d’articles non recyclables
(plastiques n°6, plastiques sales, vêtements, couches souillées, etc.). Il est important de rappeler que le bac de recyclage n’est pas un bac à ordures, donc que tout ne peut pas aller dedans. En effet, tous les articles dans le bac de recyclage doivent être propres, tant pour la qualité des matières recyclables que pour la santé des travailleuses et travailleurs du centre de tri.

Je vois souvent des bacs de recyclage qui ont été rongés par des écureuils. C’est un indicateur qu’il y avait des restes de nourriture sur les objets placés à l’intérieur du bac. Les rongeurs ne sont pas attirés par les bacs verts lorsque tous les articles recyclables contenus dans ces derniers sont propres.

La plupart des gens ne savent pas à quel point le processus de recyclage est long et pénible. Les ouvrières et ouvriers du recyclage voient et sentent toutes sortes de choses, ce qui peut être insupportable voir très décourageant. Selon La Presse (30 juillet 2019), la qualité de l’air dans le centre de tri des déchets recyclés peut être 262 fois pire que la normale !

Lors du déroulement du tri, les employé. e.s voient des choses absurdes (des briques, des roches, de vieux panneaux de signalisation, des altères, des fauteuils, etc.) dans les bacs bleus et verts ,qui ne devraient pas s’y trouver en temps normal.

En premier lieu, il y a le pré-tri où les plus gros “intrus” sont expulsés. À la suite de cette étape, il y a le tri.
Les articles recyclables passent par une série de séparateurs (tous les plastiques n°4 sont regroupés par exemple). La mise en ballots est l’étape finale du recyclage, où nous avons les matières premières qui permettront d’avoir de nouveaux produits fabriqués en partie à partir de matériaux recyclés. Pour ce faire les fabricant.e.s achètent des ballots qu’ils transforment. Si ces ballots sont trop contaminés par des résidus alimentaires ou d’autres contaminants,
ils deviennent invendables.

Les programmes de recyclage sont conçus pour protéger l’environnement en réduisant la quantité de déchets envoyés aux sites d’enfouissement. Les programmes sont faits pour que les résident.e.s participent correctement au tri en s’assurant que leurs objets recyclables sont propres. Nous pouvons faire notre part pour améliorer les conditions de travail des employé.e.s du centre de tri en recyclant correctement et en n’utilisant pas le bac vert comme poubelle de remplacement. Les membres de l’Éco-quartier NDG restent à votre disposition pour toutes vos questions concernant le recyclage.

– Nikki Schiebel