L’été est enfin arrivé ce qui signifie que nous allons pouvoir profiter du soleil, de la piscine et de la mer pour les plus chanceux d’entre nous! C’est aussi la saison de la crème solaire ! Choisir une crème qui lutte à la fois contre les UVA et les UVB et l’appliquer régulièrement pendant les journées très ensoleillées est important pour éviter les coups de soleil, le bronzage excessif et les dommages cutanés à long terme. La crème solaire est donc très utile pour nous en tant qu’être humain mais peut causer de sérieux dommages pour l’environnement.

Il existe deux types de crème solaire :

  • les crèmes organiques et
  • les crèmes inorganiques

Les ingrédients actifs des crèmes organiques ont des composés chimiques qui absorbent les rayons ultra violets. Ces crèmes sont composées très souvent de plusieurs produits chimiques car chaque produit chimique ne peut absorber que certains types de rayons UV. Les composants communs de ces écrans solaires sont l’oxybenzone, également appelé benzophénone-3, l’octinoxate et l’octocrylène. Les écrans solaires inorganiques quand à eux utilisent généralement des composés de zinc et de titane pour réfléchir un large spectre de rayons solaires.

Ces composés ont différents impacts sur l’environnement. Bien qu’il n’existe pas assez d’études pour démontrer quels composés sont les plus nocifs pour l’environnement, nous avons toutefois des connaissances sur certains d’entre eux.

1. L’exposition de la vie aquatique à plusieurs types de produits chimiques est très dommageable. En effet, ces produits agissent de la même manière et la combinaison de ces derniers accentue leurs effets négatifs sur l’environnement.

2. L’oxybenzone est un produit chimique particulièrement préoccupant. Comme il est associé à des graisses, il s’accumule dans les réserves graisseuses de plusieurs espèces aquatiques telles que les baleines, les dauphins mais aussi chez les humains. Il agit comme perturbateur endocrinien ce qui signifie qu’il perturbe la fonction hormonale normale dans le corps en particulier les hormones féminines, les œstrogènes. Cela affecte la reproduction des espèces aquatiques mais aussi le système reproductif humain à tous les âges.

3. À des concentrations suffisamment élevées, les coraux exposés à tout type d’écran solaire ont tendance à blanchir. Cela signifie qu’ils chassent les algues qui vivent dans leur structures et risquent de mourir car ils perdent alors les nutriments que les algues leur fournissent. L’octinoxate et l’oxybenzone sont connus pour augmenter le blanchiment et certaines recherches indiquent que les écrans solaires au zinc ont le même effet sur les coraux.

4. Les effets de la crème solaire semblent être localisés autour de l’endroit ou la crème solaire est entrée en contact avec l’eau mais avec le temps, cela peut causer des dommages dans les zones à faible concentration car ils s’accumulent dans les plantes et les animaux. Hawaï à interdit la vente de produits contenants de l’oxybenzone et de l’octinoxate car les plages qui attirent de nombreux touristes se trouvent proches de grands récifs coralliens qui abritent des écosystèmes uniques très riches en biodiversité.

Alors que pouvons nous faire ? Comme toujours, il est difficile de trouver un équilibre entre faire passer sa santé avant celle de l’environnement toutefois, voici quelques astuces pour éviter les coups de soleil tout en évitant de polluer l’environnement.

  • Évitez l’utilisation des écrans solaires en spray : De grandes quantités sont perdues lors de l’application et les aérosols sont mauvais pour l’environnement.
  • Attendez au moins 20 minutes après l’application de la crème solaire avant de vous baigner. Cela permet à votre peau d’absorber correctement la crème solaire et de rendre le produit plus efficace plutôt que de perdre les trois quarts du produit en allant vous baigner dans l’eau.
  • Choisissez les écrans solaires physiques plutôt que chimiques. En effet, le zinc et le titane sont naturellement présents dans l’environnement (même si votre ajout augmente les quantités normales) alors que les produits chimiques ne le sont pas et représentent un plus grand risque. Anecdote : le titane rend le filtre solaire au zinc plus transparent alors ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas blanc après avoir appliqué la crème!
  • Coupez en deux votre bouteille d’écran solaire lorsque celle-ci est finie : il reste souvent beaucoup de produit au fond de la bouteille donc vous pouvez à la fois économiser un peu d’argent et faciliter le rinçage de la bouteille pour la mettre au recyclage !

Allison Lalla Employée d’été.