On sait que l’expression « 3RV » est en fait une abréviation des quatre façons de réduire le gaspillage de nos ressources :
– Réduction
– Réemploi
– Recyclage
– Valorisation

Réduire à la source veut dire qu’on doit produire moins de déchets. Le réemploi, c’est de réutiliser un produit en le modifiant peu ou pas du tout (par exemple : utiliser un pot de marmelade comme vase pour y mettre des fleurs). Faire du recyclage consiste à transformer une matière en un nouveau produit. La valorisation c’est de mettre en valeur les propriétés de certains objets/matières afin d’éviter de les envoyer à la poubelle. Le recyclage et le réemploi sont les méthodes les plus fréquemment utilisées pour valoriser les déchets.

Mais il y a un nouveau, quatrième « R » pour « réfléchir » et « refuser ». Ce sont des mots simples mais puissants. Vous pouvez alléger votre impact de carbone simplement en refusant certains articles qui produisent des déchets. Dans la vie de tous les jours, il y a beaucoup d’occasions de refuser. Il faut simplement réfléchir avant d’agir.

Certains exemples :

– Refusez les publicités indésirables, les publi-sacs, les feuillets d’articles promotionnels;
– Utilisez vos sacs en tissu pour vos achats au lieu de prendre un sac en plastique;
– Utilisez des bouteilles en verre au lieu des bouteilles en plastique;
– Recevez vos nouvelles en ligne, refusez les journaux gratuits qui se retrouvent souvent dans le bac de recyclage;
– Utilisez votre propre tasse de café au travail ou à l’école et refusez le styromousse. C’est simple, vert et ça garde votre café ou thé plus chaud.

Certaines techniques :

– Réfléchissez avant d’acheter. Avez-vous vraiment besoin de cet article?
– Réfléchissez avant d’imprimer. N’imprimez que ce qui est absolument nécessaire et imprimez recto verso.

Amelie Fiedler (stagiaire de langue Éco-quartier NDG)