Qu’est-ce qui est pire qu’un gaz inodore et nocif infiltrant votre maison sans que vous vous en aperceviez? Avez-vous déjà entendu parler du radon, ailleurs que dans votre cours de chimie? Le radon (Rn) est un gaz naturel, radioactif et sans odeur. Il provient de la désintégration de l’uranium présent dans la croûte terrestre. Le radon peut infiltrer l’intérieur des maisons via les fissures et les joints dans les murs. Lorsque le radon est libéré du sol à l’extérieur, il se mélange avec l’air frais et se dilue, ce qui entraîne des concentrations trop faibles pour être préoccupant.

Lorsque le radon entre dans un espace fermé, comme une maison ou un sous-sol, il peut s’accumuler à des concentrations élevées et devenir un risque pour la santé. Il est très important de savoir que ce gaz est directement relié au cancer du poumon, qui est actuellement la deuxième cause de décès au États-Unis. Les fumeurs qui sont exposés au radon ont davantage de risques de contracter un cancer des poumons, car ils inhalent le double de ce qu’ils fument quotidiennement. En dehors du cancer du poumon, rien ne prouve que l’exposition au radon cause d’autres effets nocifs sur la santé comme toute autre forme de cancer, des maladies respiratoires telles que l’asthme ou des symptômes tels que la toux persistante ou les maux de tête. Pour détecter la présence de radon, les deux détecteurs de radon les plus communs utilisés pour vérifier les maisons sont des détecteurs à court et à long terme. Les détecteurs à court terme sont utilisés pour une période de 2 à 7 jours et ceux à long terme peuvent être utilisés pour une période d’un à douze mois. Puisque la concentration de radon à l’intérieur d’une maison varie avec le temps, les mesures recueillies sur une plus longue pé- riode donneront une indication plus précise du niveau de radon présent. L’an passé, la coordonnatrice de l’Éco-quartier NDG, Nikki Schiebel, a commandé un détecteur pour sa mère après qu’elle eut développé une toux mystérieuse. Elle avait entendu parler du radon et craignait que sa mère puisse être à risque de développer un cancer du poumon puisque son appartement était situé au sous-sol. Le détecteur a été facile à installer.

Elle l’a simplement ouvert et installé sur le rebord de la fenêtre durant deux mois. Ensuite, elle a reposté l’ensemble au laboratoire, des tests ont été effectués et, au bout d’une semaine, elle a reçu les résultats comme quoi le niveau de radon présent dans la maison était normal.Tout le monde a été soulagé de savoir que le radon n’était pas un problème, et la mystérieuse toux a disparu! Sachant cela, n’aimeriez-vous pas savoir si vous ou votre famille est à risque? Ne laissez pas ce cauchemar se produire! Vous pouvez trouver plus d’information sur le radon: ICI.