Forte de son expérience, Selma peut vous en parler ! Elle souhaite partager son intérêt et ses connaissances sur l’environnement par le biais d’articles publiés sur notre site web. Elle écrit ces articles à titre de bénévole. Merci Selma !

Dans ses mots : ‘’Tout d’abord, j’aimerais me présenter : Je suis une environnementaliste. J’ai une maîtrise en génie de l’environnement obtenue à l’École de technologie supérieure de Montréal, et je suis très passionnée par l’environnement et les sciences de l’eau. J’aimerais partager mes connaissances avec vous.‘’

Environnementalistes…qui sont-ils ?

Connaissez-vous l’environnementaliste et ce qu’il fait pour vous?  Travailler dans le domaine de l’environnement ne se limite pas forcément au nettoyage des villes, à la préservation de la flore et de la faune ou à l’hygiène de l’espace… ça, c’est juste une petite partie de ce vaste domaine. Je vais vous raconter une petite histoire sur mon parcours dans ce domaine pour vous donner une meilleure idée du travail d’un environnementaliste.

La science et le génie de l’environnement est un programme pluridisciplinaire. En effet, pour comprendre et apprendre comment préserver l’environnement, il m’a fallu étudier la chimie, la mécanique, les maths, les normes et règlementations, la gestion et aussi la philosophie !

J’ai travaillé dans diverses entreprises durant mes stages où j’ai découvert à quel point ce domaine est intéressant. J’ai travaillé dans la gestion des rejets chimiques, le traitement des boues de forage pétrolier, l’étude d’impact des poussières provenant des cimenteries sur l’environnement et la santé publique de la ville voisine, la décontamination du sol, et enfin le traitement des eaux. L’un des plus importants projets auquel j’ai participé était la réalisation d’un parc éco-industriel dans la ville de Batna située en Algérie. En fait, le parc industriel existait déjà. Ce que nous avons ajouté était la création des liens entre ces industries pour faire en sorte que des déchets d’une industrie sont transformés pour être utilisés comme matières premières dans l’industrie voisine.

Ici au Québec, ma maîtrise en génie de l’environnement était encore plus intéressante! J’ai bien amélioré mon niveau de recherche et mes connaissances en environnement. J’ai travaillé à l’entreprise Evoqa, le grand fabriquant des filtres de traitement des liquides. Mon projet a porté sur l’optimisation d’un des types de leurs filtres. En conclusion, ces expériences techniques et/ou organisationnelles m’ont permis d’avoir une vision de l’environnementaliste qui porte sur la responsabilité, l’esprit analytique et la résolution des problèmes.

Et voilà, vous avez vu à quel point ce domaine est vaste et très intéressant ! Nous les environnementalistes, travaillons très fort pour que vous viviez dans un espace propre, pour que vous respiriez un air pur et buviez une eau claire; entre autre, nous sommes là pour que vous ayez le bien-être physique et aussi moral.