Le 22 mars est la Journée mondiale de l’eau! Bien qu’il y ait une journée internationale de l’eau, nous encourageons les citoyens à agir pour réduire leur consommation d’eau tous les jours de l’année. Travaillons ensemble pour assurer la conservation et la protection de l’eau contre les polluants. Voici quelques actions simples qui peuvent faire une différence si nous agissons tous ensemble :

+ Manger moins de viande +
L’industrie du bétail est l’un des plus gros consommateurs d’eau douce. Non seulement l’eau est-elle utilisée pour faire boire les animaux, mais une quantité encore plus grande d’eau douce est utilisée pour cultiver la nourriture qu’ils mangent. La production de viande requière davantage d’eau que celle des légumes. Cela prend également moins d’eau pour faire pousser des grains, des haricots, des légumes, des fruits — des aliments qui composent une diète végétarienne typique :

  • Il faut entre 5 000 et 20 000 litres d’eau pour produire 1 seul kg de viande;
  • Il faut entre 500 et 4 000 litres d’eau pour produire 1 kg de blé;
  •      Vous pouvez économiser plus d’eau en ne mangeant pas 1 kg de viande qu’en ne vous douchant pas pendant six mois!

+ Changer vos produits nettoyants pour des produits écologiques +
La Ville de Montréal a produit un guide intéressant pour fabriquer des nettoyants écologiques, que vous trouverez ici. La Fondation David Suzuki offre également des ressources en ligne qui peuvent vous être utiles.

+ Installer un aérateur dans le robinet +
Très faciles à se procurer dans une quincaillerie ou par le biais d’Hydro-Québec, les aérateurs de douche et de robinet sont un excellent moyen de réduire la quantité d’eau utilisée sans sacrifier la pression de l’eau. Ils sont faciles à installer, j’ai installé le mien en 30 secondes!

+ Acheter un baril de pluie +
Récupérer l’eau de pluie pour arroser son jardin et ses parterres de fleurs réduit la pression sur l’approvisionnement en eau potable. C’est aussi une excellente solution pour remplacer l’eau du robinet, qui est chlorée (et donc moins naturelle pour les plantes). De plus, cela permet de réduire la quatité d’eaux de ruissellement qui trouvent leur chemin vers le réseau d’égouts, où elles doivent être traitées.

Il y a plusieurs façons de préserver l’eau et celles-ci n’en sont que quelques exemples. Ce printemps, nos patrouilleurs bleus seront présents dans le quartier afin de vous informer sur les différentes manières de conserver l’eau, notre précieuse ressource!

Passez une belle journée mondiale de l’eau!