Le projet « Place aux Filles »

Concrètement « Place aux filles! » c’était :

  • Un groupe d’adolescentes âgées entre 12 et 17ans ;
  • Un projet créé pour et par les filles ;
  • Des rencontres avec des femmes inspirantes ;
  • Des sorties récréatives et instructives ;
  • De nouvelles amitiés.

« Place aux filles! » était un projet ayant pour objectif d’augmenter la participation des femmes au sein des instances de pouvoir et de prise de décision en favorisant une socialisation non-stéréotypée des filles et des garçons, en montrant et rencontrant des modèles positifs féminins et en préparant les filles, dès l’adolescence, à occuper des postes décisionnels.

Ce projet est né d’un constat indéniable : les stéréotypes sexuels et sexistes continuent d’exister et d’imposer des normes sociales pour les filles, les poussant notamment beaucoup moins dans les rôles de leadership ou de prise de décision. Fort cette observation, Prévention CDN-NDG a décidé de mettre sur pied un projet qui permettrait aux adolescentes créer un projet pour et par elles afin de les familiariser avec les différentes étapes que constituent la création d’un projet. Dans la mesure où ce projet a été créé dans un espace sécuritaire pour les filles – espace inclusif et sans jugement -, il permetait à ces dernières de renforcer leur confiance en soi, empowerment, leur esprit critique en plus de leur permettre de créer des liens significatifs avec des jeunes du quartier.

Tout ça dans une ambiance créative et sécuritaire!

Vous pouvez aller ICI pour les rejoindre ou les suivre!

Ateliers Une égale Un

Par manque de financement, les ateliers de la série Une égale Un ne sont pas disponibles pour l’instant.

Série de trois ateliers développée pour les jeunes en transition du primaire vers le secondaire.

Atelier 1 – Toi et moi, sommes-nous si différent-es ? : Explorer les stéréotypes de genre, en comprendre l’influence dans nos vies et voir comment on peut s’en détacher pour rester soi-même.

Atelier 2 – Les masques : Comprendre la différence entre les images montrées dans les médias et la réalité. Prendre conscience de nos propres masques, que ce soit à propos de notre apparence physique ou nos comportements devant les autres.

Atelier 3 – Relations idéales : Reconnaître les éléments malsains qui peuvent s’immiscer dans une relation et apprendre à y faire face.

Ateliers de prévention de l’hypersexualisation

Par manque de financement, les ateliers de prévention de l’hypersexualisation ne sont pas disponibles pour l’instant.

Une série de quatre ateliers thématiques et un atelier spécifique ont été créés afin de sensibiliser les jeunes (filles et garçons) de niveau secondaire à l’existence de stéréotypes de genre ainsi qu’aux relations saines et égalitaires.

Atelier 1 – Des stéréotypes à la discrimination : Comprendre le mécanisme de discrimination (racisme, sexisme, homophobie, etc.) basé sur divers stéréotypes et en observer les conséquences.

Atelier 2 – Du sexisme dans la publicité : Reconnaître les stratégies marketing visant les jeunes et analyser des publicités récentes afin de détecter les images et discours hypersexualisés qui s’y trouvent.

Atelier 3 – La culture hypersexualisée et ses influences : À partir de mises en situation et de courtes vidéos, aborder des thèmes tels l’obsession de la beauté, le consentement ainsi que les éléments qui composent une relation (in)égalitaire afin d’outiller les jeunes pour qu’ils et elles puissent évaluer leurs propres relations.

Atelier 4 – De l’hypersexualisation à l’exploitation : Prendre conscience des multiples facettes de l’exploitation sexuelle (échange sexualité – bien matériel), qu’elle soit vécue dans un réseau criminalisé ou plus subtilement dans nos vies.

Atelier Bal – L’après-bal : Je me souviens : À partir de faits vécus, discuter du bal, de l’après-bal et de tout autre contexte festif avec les élèves de 5e secondaire. Renforcer les notions de responsabilité, solidarité et de consentement, c’est-à-dire du respect de ses propres limites ainsi que de celles des autres dans tout contexte