Mandat Général

Le programme Genres et Égalité vise à sensibiliser les jeunes du quartier à différentes thématiques dont, l’exploitation et violences sexuelles, l’hypersexualisation, mais également aux enjeux touchant à l’égalité entre les genres.  Il s’agit d’un projet conjoint entre Prévention CDN-NDG et la Table de Concertation Jeunesse Côte-des-Neiges.

Le projet est composé de trois volets distincts, mais complémentaires, visant renforcer tant l’estime de soi, l’empowerment que l’esprit critique des jeunes du quartier afin qu’ils et elles puissent s’épanouir pleinement sans limites liées à leur genre.

Volet 1 : Exploitation et violences sexuelles

En donnant des outils aux jeunes pour qu’ils et elles aient des réflexions critiques sur le monde qui les entoure, le volet exploitation et violences sexuelles veut diminuer le risque d’adhésion aux gangs de rue des jeunes vulnérables du quartier et contribuer à briser le cycle de la pauvreté en aidant les jeunes qui sont à risque. De plus, ce projet vise à dépister et venir en aide aux jeunes filles vivant ou à risque de vivre de l’exploitation sexuelle pour les accompagner vers les ressources appropriées. Ainsi, dans une perspective plus large, le volet exploitation et violences sexuelles vise à offrir un accompagnement aux jeunes liés aux gangs de rue ou au monde de la prostitution et qui désirent quitter ces milieux.

Volet 2 : Le projet « Place aux filles! »

En créant un projet pour et par des adolescentes entre 12 et 17 ans, Place aux filles vise à renforcer l’estime de soi et le leadership des participantes tout en les familiarisant avec l’implication citoyenne et le monde politique. Comment faire changer les choses ? De septembre à mars 2018, les adolescentes deviendront des actrices de changement dans leur communauté et rencontreront des femmes inspirantes occupant des postes de pouvoir afin que celles-ci puissent les guider dans la réalisation de leur projet. À terme, ce projet vise à augmenter la participation des femmes dans les postes de pouvoir.

Volet 3 : Le projet « Cultivons la culture du consentement »

Projet sur trois ans, il vise à prévenir et lutter contre le harcèlement sexuel ainsi qu’à favoriser la culture du consentement dans les écoles secondaires et les quartiers ciblés. Avec l’implication de multiples acteurs, les écoles acquerront des outils pour être en mesure d’améliorer leurs programmes et politiques afin de mieux prévenir et intervenir en cas de harcèlement sexuel. Ces changements systémiques s’étendront aux quartiers, notamment par le biais d’une mobilisation des organismes communautaires locaux.